dimanche 18 avril 2010

Cadeaux! Cadeaux! (tiré de l'ancien blog)

Depuis que je suis en Chine, c'est l'une des choses qui me surprend le plus. La tradition des cadeaux, que personnellement je maîtrise mal. A l'occasion de fêtes comme la fête des profs (grosse boite de café Nescafé), la journée des femmes (une écharpe rouge, une superbe tasse chinoise et du shampoing), la fête du double 9 (une grande valise pleine de gâteaux de lune), la fête du printemps (un noeud du bonheur géant) et maintenant la fête des bateaux dragons (un énorme panier garnis en osier), on nous couvre de petits cadeaux qui marquent les dates importantes. Toujours offerts dans de somptueux emballages, car l'apparence de l'emballage compte presque plus que le contenu. Et fait monter le prix. Mais il faut avouer que je me suis souvent extasiée devant la beauté des emballages!

 Dans le panier, du thé, des oeufs de canards, des zongzi, un sachet de menthe et un petit porte-bonheur

Les cadeaux eux-mêmes, sont parfois surprenants. Si nous-même ne penserions pas forcément à offrir du Nescafé, il est compréhensible qu'en Chine ce café soit considéré comme un beau cadeau. En revanche, il est étonnant de se voir offrir de l'huile de friture ou une dizaine de rouleaux de papiers toilette: il y a un côté logique bien sûr, tout le monde s'en sert donc le cadeau est fort utile.

Là-dessus, il faut également mentionner les cadeaux monétaires: le tabou des cadeaux d'argent n'est pas le même en Chine: si un ami m'a raconté avoir un jour commis une grosse erreur et vexé une jeune chinoise, à qui il avait montré une pièce de 10 ct d'euro, pour l'exotisme, qu'il lui a ensuite proposé de garder comme souvenir, sans penser à mal, il est en revanche normal, pendant les fêtes, d'offrir de l'argent. Les chinois ont des enveloppes rouges, spéciales, pour cela. On offre l'enveloppe et elle revient avec de l'argent. Ceci pour le Nouvel An, les mariages....

Quant au niveau professionnel, il n'est pas toujours facile d'interpréter les "bonus" pour avoir bien travaillé (un peu comme le treizième salaire à la fin de l'année mais marqué comme bonus d'encouragement) ou les "surprises" monétaires après avoir travaillé des heures supplémentaires.

C'est déroutant. Très déroutant. Déjà de faire la part des choses, entre cadeaux acceptables et cadeaux avec un objectif derrière ("Promis, ce n'est pas une tentative de corruption, s'était exclamé un élève en m'offrant un tableau avec mon nom en chinois ancien dessus).

Il y a aussi cette sensation de recevoir beaucoup et de ne jamais offrir de cadeaux (quand, à quelle occasion, à qui? Cela se fait-il de faire un cadeau à son employeur, aux élèves?)


Quelques cadeaux réunis: on peut voir que la couleur rouge domine, couleur des fête, du luxe et du bonheur, alliée au doré.

1 commentaire:

MbuTseTseFly a dit…

Coup de flegme, je colle ici un article de l'ancien blog

Related Posts with Thumbnails