dimanche 20 décembre 2009

Moi, manger du tofu? Jamais!

Le tofu, c’est de la bouffe pour végétarien !

Ainsi s’écrie la carnivore intégriste à la moindre pensée de cet ersatz peu goûteux de la viande qu’est le tofu. Il faut dire qu’à son esprit se présente le crime gastronomique végétarien par nature : le steak de tofu, la bolognaise au tofu, le cordon-bleu de tofu ! Il faut faire comme si ça avait le même goût que de la bonne viande ! Oui, mais ! Ça n’a pas le même goût. Loin de là.
Mais le carnivore en question – et les végétariens qui tentent de le convertir, ne savent pas vraiment ce que c’est que le tofu. Le vrai tofu ! Car pour cela, il faut aller en Chine.
Bien sûr, les premiers pas en Chine – question tofu s’entend – ne sont pas faciles. Difficile, au premier abord, de se débarrasser de son préjugé sur le tofu. Surtout après avoir croisé, par une nuit sans lune, sur un coin de trottoir encombré de stands précaires apparus avec les ombres du soir, le fumet du chou doufu (臭豆腐). "Mais qu'est-ce qui pue comme ça?" s'exclame-t-on horrifié? La réponse est explicite: "c'est du tofu qui pue. " "Ah! Et où est-il?" "Là-bas, à l'autre bout de la rue". Et oui, le chou tofu on sait longtemps à l'avance quand on peut en trouver.


Chou Doufu ou Tofu qui pue


Mais une fois invité à un "grand" repas, un de ces repas où l’on se retrouve nombreux autour d’une table ronde à plateau tournant, on a plus le choix : il faut goûter. À plein de choses. Délicieuses. Mais non identifiables pour la plupart. Des grosses nouilles transparentes noires, des nouilles carrées transparents blanches et glissantes (l’occasion d’en mettre partout alors que les autres hôtes mangent proprement), des morceaux de viandes très fins que l’on finit par identifier : de la grenouille, du poisson de marécage… Curieuse, et peu polie, je demande souvent ce que c’est (à ma grande surprise, les hôtes chinois ne savent pas toujours) et là, je tombe sur une réponse sidérante alors que je m'enquiers sur un morceau délicieux, dont je me ressert : c’est du tofu !


Se resservir de tofu ! En redemander ! Pensez donc ! Si mes amis végétariens me voyaient ! Et si seulement ils pouvaient goûter ça ! Ils en tomberaient des nues ! Ils seraient aux anges ! Ils s’incrusteraient en Chine ou ouvriraient tout de suite un magasin de tofu chinois en Suisse. Mais après tout, la Chine n’est pas seulement le pays du thé, c’est aussi le pays du tofu. Le tofu, ou fromage de soja, y aurait été découvert durant la dynastie Han (206 av. J.C - 220 ap. J.C) semblerait-y au hasard d'une expérience. Il fait aujourd'hui partie de l'alimentation de base. Le tofu se décline donc sous de nombreuses formes, plus étonnantes les unes que les autres.
Par exemple: le délicieux mapo doufu (麻 婆豆腐), qui fait penser à du fromage blanc, dans une sauce au piment saupoudrée de…hua jiao (ou poivre du Sichuan). Un authentique délice.
Mapo doufu

Ces feuillets jaunes bizarre que l’on plonge dans le huo guo, ou hot pot (que l'on peut traduire par fondue du Sichuan) : là encore, c’est du tofu. Et puis, mentionnons encore le tofu qui ressemble à une éponge, le tofu sec, que l’on trouve en ficelle (豆腐丝) pour la salade ou en carré sous forme de snacks dans des emballages sous vide ou encore, au merveille, ce restaurant végétarien qui présente des plats de viande comme si on y était : à base de tofu et de champignons.
Bien sûr, il y a aussi les mauvaises surprises. Un jour, dans un supermarché, je repère un beau pot très chinois, fermé d’un bouchon de liège entouré d’un ruban rouge. « Essayons », me dis-je mais une fois le pot ouvert, ma seule pensée est que je me suis faite arnaquer : ce truc a mille ans d’âge et il n’a pas survécu aux siècles ! C’est du tofu, genre mou, comme du fromage blanc, mais c’est jaune, gluant, baveux et dégage une odeur à faire tourner de l’œil une armée de colosses.
Et bien non, le contenu n’est pas périmé. Une élève enthousiaste m’annonce qu’elle adore ça, c’est « très frais en été ». sic.
Tofu séché et pots de tofu fermenté en conserve

Et pour le dessert, une fleur de tofu (豆花)? Il s'agit là d'une petite soupe chaude et sucrée avec de la pâte de tofu blanc (comme du mascarpone) et des fruits secs, jujube, prunes, menthe...

Pour terminer, la recette du
Mapo Doufu, telle que donnée sur chine-information:

Bon appétit

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails